Coup de fil

Coup de fil

Rick Hochet

- Est-ce que Monsieur Hochet est là ? Hochet. Prénom Rick.
- Un instant, je vais voir. Euh y en a-t-il un d'entre-vous
  qui s'appelle Hochet Rick ?
- Eh, je vous cause, abrutis. Est-ce qu'il y a ici un Rick Hochet ?
- Attends-voir un peu. Attends-voir un peu.
- Écoute-moi bien sale crapule, si je mets la main sur toi,
  je te crève, je t'arracherai le cĹ“ur
  et je le dĂ©couperai en tranches.

Jean Naimar

- Je voudrais Monsieur Naimar.
- Comment ?
- Naimar. Prénom Jean.
- Euh... une seconde.
- Euh... On demande Naimar Jean. Je vais pas le répéter,
  Jean Naimar !
- Ah ! C'est encore toi ?
- C'est de toi que je commence Ă  en avoir marre.
- Sale avorton, espèce de lâche, le jour où je te tiendrais je te
  jure que je te viderai comme un poisson, que je boirai ton sang.

Al Colique

- AllĂ´. Est-ce que Al est lĂ  ?
- Al ?
- Oui Al. Nom de famille Colique.
- Très bien, une seconde.
- Téléphone pour Al, Al Colique.
- Est-ce qu'il y a un Al Colique ici ?
- Attends un peu. Écoute-moi bien petit salaud d'enfoiré
  de merde.
- Si jamais je découvre qui tu es, je te tue.

Sam LĂ©casse

- La taverne de Moe, j'Ă©coute.
- Monsieur LĂ©casse est lĂ  ?
- Qui ?
- Monsieur LĂ©casse, Sam.
- Un instant, je demande. LĂ©casse, Sam. Sam LĂ©casse.
- Tu m'entends sale crapule, si jamais je t'attrape,
  je t'ouvre le bide de haut en bas, c'est jurĂ©.

Artie Chaud

- Allô, la taverne de Moe, le paradis de la bière.
- Monsieur Chaud est là, prénom, Artie.
- Une seconde …
- HĂ©, est-ce qu'il y a un certain Chaud ici ?
- J'vous cause les mecs.
  Vous entendez, on demande un Artie Chaud au tĂ©lĂ©phone.
- Écoute-moi bien sale crapule, petite ordure.
  Le jour oĂą je t'attrape, je t'arrache les yeux avec un
  tire-bouchon, t'as compris ?

Homer sexuel

- Allo, Homer est lĂ  ?
- Homer qui ?
- Homer Sexuel, allez les mecs répondez, y en a bien un parmi vous
  qui est Homer Sexuel.
- Oh toi, espèce de petite hyène puante, si jamais j’arrive à
  mettre la main sur toi, je te laboure ta petite tronche avec les
  dents, vu ?

La taverne favorite de l’élite

- La taverne de Moe, la taverne favorite de l’élite.
- Ouais, bonjour. Est-ce que monsieur Balssèque est là ?
   PrĂ©nom, Jean.
- Ouais, bonjour. Est-ce que monsieur Balssèque est là ?
   PrĂ©nom, Jean.
- Une seconde je demande, Jean Balssèque ? Jean Balssèque,
   les mecs. Alors quoi ça dit rien Ă  personne?
- Écoute moi bien, espèce de déchets, je vais te choper
  un de ces jours, et je vais graver mon nom sur ton cul
  avec un pic Ă  glace.

Pauvre imbécile

- Taverne de Moe j’écoute.
- Un instant je vais voir.
- Hé écoutez-moi tout le monde je ne suis qu’un pauvre imbécile
  avec une tĂŞte de hareng et deux grosses fesses,
  deux grosses fesses qui puent, deux grosses fesses que
  j’adore embrasser.
- Attends un peu toi.

Leo Pard ou calembour téléphonique raté

- Flaming Moe.
- Oui, j’aimerai parler à un ami qu’est chez vous.
  Son nom c’est Pard, son prĂ©nom LĂ©o.
- Ne quittez pas, je vais voir. Heu... LĂ©o Pard ?
- Je suis LĂ©o Pard.

Moe Vaisalaine

- Taverne de Moe, j’écoute.
- Euh ouais, je voudrais parler à monsieur Vaisaleine. Prénom Moe.
- Ouais, un instant, je vais voir.
- Euh, Vaisaleine, Moe. Moe Vaisaleine. Alors quoi, Moe Vaisaleine
  ça vous dit rien les gars ?
- Oh, c’est encore toi hein ?
  Écoute-moi. Quand je t’attraperai je me servirai de ta tĂŞte
  comme bidon et je repeindrai ma maison avec ta cervelle.

Simon Cussonnais

- Un instant, je vais voir.
- Monsieur Cussonnais et vous autres on demande
  Simon Cussonnais.
- Alors Simon Cussonnais, ce ne vous dit rien.
- Si ton cul sonnait, cela nous dirait l’heure.
- Espèce de petite saloperie, je vais t’enfoncer une saucisse
  au fond de la gorge et des chiens affamĂ©s dans le derrière.
- Je m’appelle Jimbo Jones et j’habite au 1094 Evergreen Terrace.
- Grosse erreur, mon pote.

Lenny Bar

- Je voudrais parler à Monsieur Bar, c’est urgent.
  Son prĂ©nom c’est Lenny.
- Lenny Bar, une seconde.
- Lenny Bar, je cherche Lenny Bar, soyez sympa, aidez-moi
  Ă  trouver Lenny Bar.